La traçabilité grâce à la sérialisation | Omron, France

Connexion

Please use more than 6 characters. Forgot your password? Click here to reset.

Modifier mot de passe

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Inscription

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Merci pour votre inscription à Omron

Un e-mail qui vous permettra de terminer la création de votre compte a été envoyé à

Revenir au site Web

obtenir un accès direct

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour accéder directement au contenu de cette page.

Text error notification

Text error notification

Checkbox error notification

Checkbox error notification

Nous rencontrons des problèmes techniques. Votre demande ne peut être traitée. Veuillez nous excuser et ré-essayer plus tard. Détails :

Download

Nous vous remercions de votre intérêt.

Vous avez désormais accès à La traçabilité grâce à la sérialisation

Un email de confirmation a été envoyé à

Continuer vers la page

Veuillez vous ou obtenir un accès direct pour télécharger ce document.

La traçabilité grâce à la sérialisation

La demande d'une meilleure traçabilité – visant à réduire la contrefaçon et à améliorer les informations aux consommateurs – présente des défis de plus en plus importants pour les fabricants. En quoi la sérialisation peut-elle aider ? Dans « Traceability through serialisation » (La traçabilité grâce à la sérialisation), Anthony Bartholin se concentre sur ce que la sérialisation représente aujourd'hui et démontre en quoi une solution flexible par couches est supérieure à une solution « tout intégré », apparemment plus simple.

Dans les secteurs agro-alimentaire, cosmétique et pharmaceutique, il est de plus en plus essentiel de réduire la contrefaçon et d'améliorer l'information aux consommateurs. Anthony Bartholin, chef de produit Vision et Détection chez Omron, examine les conséquences de cette situation sur la gestion des données et les procédés de production, et compare les deux approches principales qui permettent de répondre aux exigences qui en découlent.

La contrefaçon de médicaments et de produits cosmétiques populaires est devenue un véritable problème. Suite à de nombreuses procédures de rappel de produits très médiatisés issus du secteur agro-alimentaire, les entreprises de ces secteurs subissent une pression accrue visant à améliorer l'information aux consommateurs et à mettre en œuvre de meilleurs systèmes d'inspection pour la traçabilité des produits.

« Les changements apportés aux conceptions d'emballage et les tâches d'inspection supplémentaires, ainsi que la demande portant sur la maintenance, la formation et la documentation pour plusieurs systèmes d'inspection différents au sein de la même chaîne de production, rendent ces tâches particulièrement difficiles », explique Anthony Bartholin, chef de produit Vision et Détection.

Télécharger l'article complet ci-dessous